Le Pilates pour la prévention des blessures et la réadaptation

DECOUVREZ COMMENT LE PILATES PEUT VOUS AIDER EN TANT QUE SPORTIF

En savoir plusEn savoir plus

Qu’est-ce qui cause des blessures?

En général, les blessures surviennent de deux manières.

Il y a les blessures traumatiques telles qu’une chute ou une collision qui peut entraîner des fractures, des luxations, des ruptures ou des entorses.

Les blessures de surutilisation sont généralement subtiles et surviennent au fil du temps à cause d’un désalignement, d’une mauvaise forme et/ou de mouvements répétitifs qui provoquent un déséquilibre dans le corps. Les déséquilibres musculaires, une mauvaise posture et une mauvaise technique de marche, de course ou d’assise augmentent la charge sur les articulations, ce qui les rend sensibles aux tensions, aux tractions et aux déchirures.

Nous connaissons tous quelqu’un qui allait parfaitement bien, et qui en se penchant et n’a pas pu se relever, ou qui en levant le bras au-dessus de sa tête est resté coincé. Que s’est-il passé ?

Ce qui s’est passé était une blessure qui attendait de se produire.

De nombreux guerriers du week-end qui restent assis toute la semaine puis se lancent dans des sports intenses finissent par se blesser. Les blessures les plus courantes sont au poignet, au dos, à l’épaule, aux hanches et aux genoux. Le Pilates est un excellent moyen de préparer le corps aux activités quotidiennes ainsi qu’au sport ou à d’autres formes d’exercice intense. Il aide à la prévention des blessures ainsi qu’à la rééducation après une blessure.

Les exercices de Pilates développent à la fois la stabilité et la mobilité

Un corps solide et fonctionnant de manière optimale doit être à la fois stable et mobile.

Prenons l’exemple d’un joueur de tennis : il doit avoir une force proximale et une stabilité de sa ceinture scapulaire, mais une grande mobilité dans le bras pour pouvoir frapper efficacement la balle. Si l’épaule est faible ou instable, il est probable qu’une blessure se produise avec le temps, par exemple une épicondylite ou « tennis elbow ». L’une des façons de traiter cela est de renforcer les muscles des bras, des épaules et du haut du dos pour aider à soulager le stress du coude. A l’inverse, si la ceinture scapulaire est si stable qu’elle ne bouge pas, il n’est pas possible de lever le bras au-dessus de la tête dans la bonne position pour fournir un service puissant. Les exercices qui mobilisent le complexe de l’épaule, tant en mobilité qu’en stabilité, sont nombreux dans le répertoire Pilates.

Être trop laxe (hypermobilité) ou trop raide (hypomobilité) peut à la fois entraîner des blessures et des pathologies. Les programmes de musculation mettent souvent l’accent sur la stabilité au point où la personne devient si stable qu’elle ne peut plus bouger. Certains types de programmes de yoga ou d’étirements, en revanche, se concentrent tellement sur les étirements que les gens se retrouvent avec un centre faible et une hyperflexibilité, ce qui peut entraîner des conditions d’instabilité.

En Pilates, certains exercices se concentrent sur la stabilité, d’autres sur la mobilité, et beaucoup offrent une combinaison parfaite des deux. Ainsi, le Pilates nous permet d’atteindre des performances optimales et aidant à prévenir les blessures.

Les exercices de Pilates sont fonctionnels

Lorsque des mouvements fonctionnels tels que la marche ou la course sont effectués, un seul muscle ne fonctionne pas de manière isolée. De tels mouvements impliquent souvent plusieurs muscles – certains travaillant de manière concentrique, d’autres de manière excentrique et d’autres de manière isométrique – de manière hautement coordonnée pour obtenir l’action souhaitée.

De nombreux exercices de Pilates simulent des activités quotidiennes, ce qui les rend parfaits pour la réadaptation et la prévention des blessures.

Prenons l’exemple d’une machine de biceps curl en salle de sport : le client est assis sur une chaise avec le tronc complètement soutenu et les bras reposant sur une plateforme. Le mouvement consiste à plier le coude contre résistance, ce qui entraîne l’isolement du muscle biceps et l’accent mis uniquement sur la phase concentrique du mouvement. À quelle fréquence dans la vie avons-nous besoin de ce type de force ? Pas souvent !

En général, nous devons être en mesure d’effectuer des tâches telles que soulever notre bagage à main et le placer dans le compartiment supérieur d’un avion en mouvement. Cela nécessite non seulement la force dynamique des membres supérieurs (concentriques et excentriques), mais également la stabilisation scapulaire et la stabilisation du centre. Un exercice comme le biceps à genoux sur le reformer simule ce type d’action.

Pourquoi choisir le Pilates pour prévenir et guérir vos blessures ?

Il n’y a bien sûr aucune garantie absolue que le Pilates ou toute autre forme d’exercice va empêcher une blessure – si c’est le destin pour vous d’avoir un accident, il est probable que vous subissiez un type de blessure. Cela dit, le degré de blessure et la façon dont vous vous rétablissez peuvent être beaucoup plus positifs par rapport à une personne complètement sédentaire et déconnectée de son corps.

Une pratique cohérente du Pilates vous donne de la force de l’intérieur vers l’extérieur. Il aligne et équilibre la musculature du corps, augmente la densité osseuse et améliore l’équilibre et l’amplitude des mouvements. Le Pilates améliore la proprioception (savoir / détecter où vous êtes dans l’espace) ce qui améliore la conscience de soi. Tout cela équivaut à un corps avec des réflexes et un équilibre améliorés, ce qui à son tour aide à prévenir les chutes et/ou les blessures résultant d’une utilisation excessive ou d’actions répétitives.

Le Pilates est une solution à court et à long terme – il améliorera en toute sécurité votre état actuel tout en vous préparant progressivement à des mouvements plus difficiles.